Côté famille > Coin parents > Article

9 astuces pour cuisiner malin quand on est maman !

Entre la vie professionnelle et la vie personnelle,ce n’est pas toujours facile de trouver le temps de cuisiner pour ses enfants.

Voici nos conseils pour une meilleure organisation.


  • Planifiez vos repas: Pour éviter de vous retrouver à 19 heures devant le frigidaire avec un petit qui commence à avoir faim, pensez à planifier les repas.

Sur un petit carnet ou une feuille collée dans la cuisine, notez les menus que vous prévoyez de faire pour vos enfants cette semaine (et même sur quinze jours!)

Faites des listes avant de courir au supermarché, préparez la liste des aliments dont vous avez besoin.

Plus la peine de traîner dans votre magasin à la recherche d’inspiration.

Pour les plus organisés, vous pouvez même créer des listes par rayons ; vous éviterez ainsi de revenir sur vos pas.Équipez-vous!

Pour gagner du temps en cuisine, il faut être bien équipé. Pensez à utiliser un robot spécifique pour les enfants, qui cuit et mixe, ou encore une cocotte-minute qui vous permet de cuire en un temps record certains aliments.

Congelez des portions le week-end, prenez un peu d’avance.

Plutôt que d’éplucher une pomme de terre et une carotte pour un seul repas, augmentez la quantité. Préparez cinq ou six carottes, faites-les cuire, mixez-les pour avoir une texture adaptée à son âge et mettez votre préparation dans des récipients adaptés à la congélation.

À l’heure du repas, décongelez une portion de courgettes et une portion de brocolis par exemple. Voilà votre purée prête en moins de cinq minutes !Évitez le gaspillage.

Au début de la diversification, entre 4 et 6 mois, votre enfant prendra très peu de purée. Pour éviter de gaspiller les aliments, préparez des portions dans des bacs à glaçons.

Leur capacité est petite et elle vous permettra de faire goûter à votre enfant des légumes et des fruits sans pour autant trop en gâcher.

  • Étiquetez vos plats: Vous avez préparé des plats ou des portions de légumes à l’avance. C’est bien, mais pensez à étiqueter vos récipients. Une purée de carotte ressemble à s’y méprendre à une purée d’abricots…

Si vous démoulez vos portions de légumes et que vous les mettez dans un sac à congélation, pensez à noter dessus le nom de l’ingrédient.

Plus malin encore, fermez le sachet avec une pince à linge et inscrivez dessus s’il s’agit de poireaux, de courgettes ou de brocolis.

  • Gérez votre stock: Vous rentrez du travail, vous ouvrez le congélateur pour sortir une portion d’épinards et vous vous apercevez qu’il ne vous en reste plus. Dommage… Pour éviter que cela ne se produise trop souvent, pensez à tenir une fiche de stock.

Collez-la sur le frigidaire et notez le nombre de portions de légumes qu’il vous reste. Pensez aux fruits et légumes surgelés Vous n’avez pas une minute à vous, votre frigo est vide, et vous n’avez pas un seul petit pot tout prêt dans vos placards ? Pensez aux légumes surgelés ! Même si vous ne vous en servez pas quotidiennement, inscrivez-les sur votre liste de courses.

Ils peuvent s’avérer très pratiques quand vous n’avez plus rien – ou presque – dans votre cuisine.

  • Optez pour les petits-pots: Parfaitement adaptés aux besoins nutritionnels des enfants, les petits pots sont très pratiques quand vous n’avez pas le temps de cuisiner vous-même un bon petit plat.

Ils sont généralement classés par tranche d’âge pour mieux vous aider à les choisir.

Cela permet également d’avoir un plat à la texture idéale pour votre bébé : lisse quand il est tout petit, avec quelques morceaux ensuite…

Pour gagner du temps, ils sont donc une bonne solution. Pensez-y !

À lire également