Côté bébé > Le Quotidien de bébé > Article

Le langage de bébé ne passe pas que par la parole

Avant même de savoir parler, bébé arrive à communiquer avec sa famille grâce aux regards, sourires, "areu areu", pleurs et gesticulations. Au fil des mois, son langage va évoluer et se développer en passant par différentes étapes. Voici un petit cours d’interprétation pour comprendre son nourrisson.

Le langage de bébé passe d’abord par ses sourires

Avant même le développement du langage, bébé est capable de communiquer avec son entourage. En effet, quand il sourit, ce n’est pas uniquement pour indiquer qu’il se sent bien. Le sourire exprime de nombreuses émotions différentes. On distingue ainsi plusieurs sortes de sourire:
- Le « sourire aux anges » est un réflexe inné chez les nourrissons : il se produit par exemple quand bébé s’endort après une bonne tétée. Il exprime un bien-être physique. Tous les parents le guettent et fondent en le découvrant !
- Le sourire aux yeux brillants évoque la joie, la gratitude, comme si bébé vous disait « j’adore quand tu t’occupes de moi, merci ».
- Le sourire accompagné de battements de mains et de pieds, lui signifie quelque chose comme « je te reconnais, j’aime être avec toi ».

Vers 4 ou 5 mois, le sourire se transforme en fou rire. Bébé rit aux éclats quand il joue ou quand une personne l’amuse en faisant des grimaces, des mimiques rigolotes ou de drôles de bruits. Il adore ces moments d’échange qui construisent sa relation avec son entourage !

Décrypter les pleurs de bébé

Pleurer est une autre forme de communication pour un nourrisson. Il s’exprime dans un langage pas très agréable pour son entourage, mais il faut le laisser faire et l’écouter. Il a beaucoup de chose à dire. Petite séance de décryptage :
- Quand les pleurs augmentent en intensité, et sont associés à des sons stridents, il exprime sa faim!
- Quand ce sont des grognements, il a sans doute envie de dormir.
- Si ses pleurs sont soudains, perçants et aigus, c’est parce qu’il ressent sûrement une douleur. Certains pleurs inconsolables peuvent notamment être dus à des coliques. Veillez à utiliser un lait de Croissance adapté.
- Quand il crie très fort et devient tout rouge, il manifeste sa colère ou sa frustration.
- S’il pleure en continu en fin de journée, toujours à la même heure, il s’agit de la fameuse angoisse du soir. Ces crises vont l’aider à s’adapter à son nouveau rythme veille/sommeil et à se décharger des émotions de la journée.

Ses petits gestes, de plus en plus nombreux et complexes, forment un langage à part entière. Un moyen de parler avant même de prononcer ses premiers mots.

À lire également