Côté bébé > Le Quotidien de bébé > Article

Langage de bébé: une commnunication qui se maîtrise

Après quelques semaines, les jeunes parents finissent par comprendre les rires, les pleurs et les « areuh » de bébé. Pourtant, les débuts ont parfois connu quelques ratés… Quel papa ou quelle maman n'a pas proposé un nouveau repas à bébé, pensant qu'il avait faim, ou joué en excitant le nourrisson juste avant l'heure du coucher? Mais au final, entre le nouveau-né et ses parents, tout est un langage. Ils sont en totale interaction. Il suffit juste de réussir à décrypter.

Les pleurs : un langage bébé à décrypter

Au début, il est normal de ne pas savoir distinguer les différents pleurs. Mais les parents finissent toujours par apprendre le lexique sur le bout des doigts et par reconnaître le langage de bébé traduisant la fatigue, la faim ou l’angoisse à la tombée de la nuit.
Pour tenter de calmer le nouveau-né, il y a quelques astuces à tester, comme lui raconter la journée côté papa et maman. Lui parler, tout simplement, peut l’apaiser. Chaque parent développera ses propres techniques pour tranquilliser leur tout-petit. Chaque enfant est différent et certains apprécieront particulièrement une promenade en poussette.

La communication parents-bébé par le rire

L’une des premières étapes de l’évolution du bébé qui soit parmi les plus agréables, est celle des sourires.
Entre le sourire aux anges, le sourire complice, le sourire coquin, c’est autant de grands moments complices à partager. Et puis à partir d’environ 4 mois, place aux éclats de rire !
Pour provoquer les rires du nourrisson, il y a quelques trucs infaillibles : les grimaces, les bisous sur le corps comme si vous alliez le dévorer ou bien chanter de manière ridicule en agitant les mains. Tous les moyens sont bons pour tenter de faire rire.

L’apprentissage du langage suit l’évolution de bébé

Quand bébé était encore dans le ventre de la mère, ses parents lui parlaient déjà et c’était le début du développement du langage. Maintenant, ce n’est que la continuité.
En jouant avec un hochet, les parents parlent du hochet au bébé. Quand ils l’habillent, ils décrivent ce qu’ils font. Toutes ces petites choses stimulent l’apprentissage du langage.
L’évolution du langage de bébé passera par les babillages, les mimiques, les premiers mots, puis les premières phrases. Et chaque parent se rappelle toujours de la première fois où l’enfant a prononcé « papa » ou « maman ».

À lire également