Côté bébé > Le Quotidien de bébé > Article

3 astuces pour l’aider à faire ses nuits

Fait dodo!

Ce n’est qu’à partir de 3 mois que l’horloge biologique de votre bébé est prête à s’adapter à un nouveau rythme. Pendant les trois premiers mois, bébé dort d’une manière plutôt agitée. Ensuite, vient le moment où il commence à faire ses nuits.

Grâce à ces conseils, vous pouvez l’aider à passer le cap plus vite.

Apprenez-lui la différence jour/nuit Fermez les volets et les rideaux la nuit, ouvrez-les le jour. Et cela dans sa chambre aussi, même si bébé y dort quasiment toute la journée.

Au moment de la sieste, le rituel du coucher doit être légèrement différent de celui de la nuit, afin que bébé apprenne à distinguer ces deux moments. Par exemple, ne fermez pas les volets, ou laissez filtrer un peu de lumière par les persiennes.

Le soir, éteignez les lumières quand vous allez le coucher. Si vous vous levez la nuit pour le nourrir, n’allumez pas et veillez à chuchoter pour qu’il comprenne que c’est bien la nuit.

Adoptez des rythmes fixes. Un bébé a besoin d’avoir des repères qui vont rythmer toutes ses activités de la journée : le repas, le bain, la balade, et le coucher. Les horaires sont importants (un bébé a besoin d’être couché à heures fixes), mais aussi les rituels, notamment le rituel du coucher, qui le rassurent.

Créez un environnement sécurisant pour s’endormir facilement, et faire ses nuits, un bébé a besoin de se sentir en sécurité dans son environnement, un peu comme quand il était dans votre ventre… Pour cela, l’ambiance de sa chambre est importante : créez-lui un petit cocon chaleureux. Certains joujoux, comme son doudou et son mobile, lui serviront de repère et le mettront en confiance.

Apprenez-lui à rester seul dans cet espace, et laissez-le s’endormir sans vous.

Quand il dort à l’extérieur de la maison (chez des amis, chez ses grands-parents), emportez les objets qui le rassurent : son doudou (s’il en a un), une peluche musicale… Ainsi, il se recréera son petit univers et pourra s’endormir tranquillement.

À lire également