Bien vivre > Conseils > Article

Les étonnantes vertus des épices pour la santé

Très utilisé dans la cuisine réunionnaise, les épices présentent de très nombreux bienfaits pour la santé, quels sont les remèdes de « grand-mère » et comment bien s’en servir ?

Le clou de girofle :
Les clous de girofle sont parmi les épices les plus riches en antioxydants. Ils participent donc à la lutte contre l’oxydation et le vieillissement des cellules. Considérés comme “purificateurs”, les clous de girofle ont d’importantes propriétés anti-infectieuses et sont connus pour leur action cicatrisante. On les utilise notamment en cas de mal aux dents. En infusion, ils permettraient d’améliorer le fonctionnement du système digestif.

Le poivre noir :
Les baies de poivre noir seraient elle aussi un allié pour faciliter la digestion. Elles augmentent la sécrétion d’acide chlorhydrique, améliorant ainsi le processus digestif. Le poivre noir est également utilisé pour calmer la toux. La pipérine qu’il contient ayant des vertus antibactériennes permettant de guérir la toux d’origine infectieuse.

La cannelle :
Elle est parmi les 50 aliments les plus antioxydants. Extrêmement riche en tanins dont l’action permet de resserrer les tissus, la consommation de cannelle améliore la résistance de l’organisme aux parasites. Elle participe au renforcement du système immunitaire notamment par sa richesse en fer et en manganèse et est recommandée en cas de grippes ou de problèmes broncho-pulmonaires.

La cardamome :
Cette épice permettrait de diminuer certains symptômes prémenstruels tels que les crampes ou les sautes d’humeur. Dans la Rome antique, la cardamome était utilisée pour apaiser les troubles digestifs tels que les coliques, les flatulences ou les indigestions. En Égypte elle était mâchée pour blanchir les dents.

Le curcuma :
On attribue au curcuma des propriétés anti-cancéreuses du fait de sa concentration curcumine. Celle-ci, responsable de la couleur jaune de l’épice, aurait de puissants bienfaits anti-inflammatoires. Il est recommandé de le consommer en association au poivre pour une meilleure assimilation. Riche en vitamines A et C et en antioxydants, le curcuma aurait une action anti-inflammatoire. En médecine traditionnelle ayurvédique, chinoise ou encore indonésienne, le curcuma est utilisé pour soigner de nombreux maux parmi lesquels, les maladies du foie, le rhume ou les problèmes digestifs.

À lire également